Chiffres sur l'impôt libératoire

Dans le cadre des accords sur lʼimposition à la source avec le Royaume-Uni et lʼAutriche, deux possibilités de régulariser leurs relations bancaires en Suisse sʼoffrent aux clients concernés: la retenue dʼimpôts à la source ou la communication de certaines informations concernant leurs comptes et dépôts. Sʼils choisissent lʼimposition, leurs agents payeurs prélèvent un impôt unique qui régularise les avoirs concernés et, à partir de lʼentrée en vigueur des accords, un impôt à la source sur les revenus de capitaux. Sʼils choisissent de communiquer les informations demandées, leurs agents payeurs transmettent les informations correspondantes à lʼAFC, qui à son tour les transmet aux autorités fiscales de lʼEtat contractant concerné.

LʼAFC a transmis les déclarations de clients ainsi que les montants versés par des clients pour régulariser leurs avoirs aux autorités fiscales de ses Etats partenaires pour la première fois à la fin du mois de juillet 2013 (voir communiqué du DFF du 25 juillet 2013 à ce sujet). Les déclarations et versements continuent d'être recueillis et seront transmis tous les mois jusqu'à la mi 2014.

A partir de 2014, lʼAFC a transféré aussi pour la première fois aux deux Etats concernés lʼimpôt à la source retenu sur les revenus de capitaux.

Dernière modification 16.05.2022

Début de la page

Contact

Formulaire de contact DAT

Administration fédérale des contributions AFC
Division principale DAT
Eigerstrasse 65
3003 Berne

Imprimer contact

https://www.estv.admin.ch/content/estv/fr/accueil/droit-fiscal-international/impot-liberatoire/chiffres.html